Histoire

David Khayat

Une vie d’engagement contre le cancer

Il y a des hommes et femmes derrière les maladies. Il faut s’intéresser à la singularité de chaque patient et l’accompagner face à la brutalité d’un diagnostic et la violence des mots.

David Khayat
 La Charte de Paris contre le cancer

La Charte de Paris contre le cancer

En 1999, le Professeur David Khayat décide avec une quinzaine de confrères d’attirer l’attention des gouvernements et de l’opinion publique sur la lutte contre le cancer. Il initie alors la Charte de Paris contre le cancer, texte politique d’envergure internationale qui établit les principes généraux de la lutte mondiale contre cette maladie responsable de plusieurs millions de morts chaque année dans le monde et qui est considérée par l’OMS comme un cause majeure des politiques de santé.

Cette charte est ensuite proposée au Président de la République française, Jacques Chirac, et au Directeur général de l’UNESCO, Kōichirō Matsuura, qui acceptent de la soutenir et la ratifient officiellement à l’occasion du premier sommet mondial contre le cancer organisé le 4 février 2004. l’UNESCO, sous l’impulsion de David Khayat, décide de faire de la date de cette signature, la journée mondiale de la lutte contre le cancer.

Dans le même temps, le 24 mars 2003, la lutte contre le cancer a pris un virage décisif en France avec la création de l’Institut National du Cancer (l’INCA) et le coup d’envoi du premier Plan Cancer visant à mobiliser les acteurs de santé publique autour de la prévention, du dépistage, des soins, de la recherche et de l’accompagnement du patient et de ses proches.

L’adoption de ce texte par le gouvernement français marque le coup d’envoi du premier Plan Cancer.

Ce programme mis en place entre 2003 et 2007 avait pour objectif principal de sensibiliser l’opinion publique au fléau du cancer et de prendre des mesures efficaces pour le vaincre.

« Grâce à ce plan, nous avons pu mettre en place des postes de psycho-oncologues, des tests génétiques du cancer, des IRM et des scanners supplémentaires pour réduire les délais d’attente. Nous avons donné des accréditations à des hôpitaux pour qu’ils puissent traiter le cancer mais uniquement s’ils en avaient réellement l’expérience et le savoir-faire. »

A la suite de cette initiative historique, beaucoup de pays se sont à leur tour lancés dans des plans cancer nationaux dans le respect des principes définis dans cette charte qui a profondément changé la manière d’appréhender la lutte contre cette maladie.

David Khayat a présidé l’Institut National du Cancer de 2004 à 2006 et en est toujours Président d’honneur.

L’association AVEC

L’association AVEC

1997-2017

Totalement engagé dans la lutte contre le cancer, David Khayat crée en 1997 l’association AVEC, Association pour la Vie – Espoir contre le Cancer pour la recherche médicale, l’amélioration et l’humanisation des conditions d’accueil et d’hospitalisation des patients. AVEC porte la promotion de la Charte de Paris dont il a été l’instigateur et qui a profondément changé la manière dont s’organisait la lutte contre le cancer à l’échelle mondiale.

Après 26 ans de direction et 35 ans de pratique dans le secteur public, David Khayat quitte la tête du service d’oncologie médicale de la Pitié-Salpêtrière en 2017 et à passe le relais à son adjoint, le Professeur Jean-Philippe Spano. Dans le même temps, les membres du Conseil d’administration de la Fondation AVEC ont décidé d’arrêter les activités de la Fondation. Dans le respect des valeurs portées durant toutes ces années, de nombreuses structures ont ainsi bénéficié de la dotation de la Fondation AVEC, au premier rang desquelles se trouve l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Les membres du Conseil d’administration ont en effet tenu à sélectionner des acteurs investis dans la lutte contre le cancer et notamment dans la recherche, la prévention et l’accompagnement des patients. La transmission de la dotation de la fondation AVEC à ces différentes structures est pleine de promesses : ce passage de témoin symbolise la nécessaire continuité des actions en matière de lutte contre le cancer.

Aujourd’hui David Khayat a créé l’ Institut International de Cancérologie de Paris pour poursuivre son action et soutenir des programmes de soins et d’accompagnement afin d’améliorer chaque jour la prise en charge du cancer en France.

Le boni de liquidation de la fondation AVEC a été réinvesti pour la lutte contre le cancer et réparti entre le Groupe Hospitalier Pitié Salpêtireière, l’INCa, CEW, HORG, « A chacun son Everest » et UDRI (Union pour le Développement de la Radiologie Interventionnelle).